Social: Histoire de retraités dans un immeuble vétuste rue Collin.

Publié le 14 Novembre 2012

Un immeuble du 19 rue Collin est vétuste et menace de causer des dommages graves aux habitants. Il se trouve que cet immeuble est dans cet état depuis des décennies. Qu'il est occupé par des retraités vivant seuls, et pour la plupart des Marocains venus travailler dans nos usines dans les années 1960/70. 

 

Alors la question est: qu'est-ce ces retraités font-là plutôt que d'être chez eux au Maroc?

La réponse est simple, ils doivent être présent en France un certain nombre de mois par an, avec une adresse pour continuer à percevoir leurs retraites. C'est aberration certaine.

Bien entendu la gauche crie au scandale et comme d'habitude elle rend responsable la ville, la droite, tous les Présidents sauf Mitterrand (14 ans de règne tout de même) et peut-être même le pape en passant par Paul 6 et Jean Paul 2. Nous en avons l'habitude de ces cris d'orfraies. La misère étant pour ces gens là, un prétexte si ce n'est un outil de travail et l'objet de colloque et autres débats dans les salons dorés des socialos-bobos! Qu'importe, passons!

Puteaux Bleu Marine trouve choquant que ce problème datant de plusieurs décennies ne viennent sur la place publique qu'aujourd'hui et au hasard d'un combat mené par une femme certes de gauche, mais au moins en phase réelle avec une facette de la réalité à défaut de l'être avec les finances publiques et celle de la politique en général !

Nous n'approuvons pas pour autant, dans son combat humaniste, les solutions proposées qui sont la réhabilitation de cet immeuble vétuste qui est dangereux pour les habitants et le relogement prioritaire des locataires et propriétaires des logements.

Pourquoi? Tout simplement parce que cela relève du droit privé.

Que ces propriétaires sont responsables de leurs biens,

Que les locataires ont en principe signé des baux!

Qu'il y a obligatoirement des assurances,

Qu'un syndic ou un autre était présent tout au long de ces décennies et qu'il serait intéressant de vérifier si ces syndics d'hier et d'aujourd'hui ont signalé aux propriétaires les travaux nécessaires pour remettre à flot cet immeuble avant qu'il ne soit trop tard !

Qu'en cas de refus de faire des travaux par les propriétaires, ces syndics pouvaient alerter les pouvoirs publics de l'état de danger imminent pour les habitants, à commencer par la municipalité  y compris celle d'avant la gestion des Ceccaldi-Raynaud Père et fille d'ailleurs!

Bref, il y a des responsabilités qui ne peuvent pas être occultées et ainsi permettre des relogements en urgence au détriment de la longue liste d'attente à l'OPHLM de Puteaux. Trop de nos jeunes ou moins jeunes Putéoliens sont en attentent de logements! En quoi devraient-ils être sacrifiés?

Puteaux Bleu Marine ose une proposition! La municipalité doit mener une action politique ouverte, médiatique si nécessaire vis à vis des pouvoirs publics de gauche afin que ceux- ci autorisent les retraités à partir vivre au Maroc sans avoir à repasser par la case "19 rue Collin" où tout autres "cabane à lapin" pendant ces quelques mois de présence obligatoires!

Puteaux Bleu Marine

Social: Histoire de retraités dans un immeuble vétuste rue Collin.

Rédigé par Puteaux Bleu Marine

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Annie 15/11/2012 09:58

Le 19 Rue Collin. Il n’y a pas que des retraités. Leur as-tu demandé s’ils voulaient quitter la France ou proposes-tu une nouvelle épuration ethnique ?

Puteaux Bleu Marine 15/11/2012 10:00

Nous ne leur demandons rien! Nous souhaitons qu'ils vivent chez eux après de longues années de travail passées dans les usines de France et qu'ils puissent vivre leurs vieillesses le mieux possible. Ils le méritent bien!
Quant à l'expression "épuration ethnique", nous préférons penser qu'elle a débordée votre pensée car elle est indécente si ce n'est insultante pour ceux qui ont subi cette épuration ethnique comme les Serbes du Kosovo, berceau de la Serbie originelle ou les Chrétiens d'Orient obligés de quitter leur terres natales pour fuir les dictatures religieuses, comme hier avec les Tatars sous Staline, et bien d'autres sous Mao et la liste est longue de ces épurations ethnique! Certains pensent également aux Vendéens sous Robespierre, c'est tout dire. Dans les deux cas cette expression est mal venue et surtout inutilement provocatrice. Cela se rapproche du principe de Godwin et n'est pas digne de vous!

Pour le reste, nous pensons que nous sommes dans une affaire qui relève du privé et doit-être traité à ce niveau, en justice s'il le faut, et non sur le dos des contribuables. Même si l'on peut imaginer un coup de pouce de la Municipalité pour aidez à ce que la justice soit faîte!
Calmez-vous, relisez l'article et prenez de la distance et surtout évitez les amalgames trop faciles et désobligeantes!
Puteaux Bleu Marine