La Clusaz, la fille du Maire, Grébert et Puteaux Bleu Marine

Publié le 13 Février 2013

  Puteaux-Bleu-Marine  souhaite  donner son avis sur une question qui fût posée par l'opposant de base  Christophe Grébert concernant  l'attribution de places pour les vacances, dans les différentes propriétés de la ville. 

Nous avons envie de répondre qu'il faudrait sans doute le demander à ceux qui vont régulièrement dans le village de Capronne, à Ploemeur et dans l'hôtel de la Clusaz.

Est-ce sur leur mine, leur couleur, leur origine?

Très sincèrement, nous ne le croyons pas du tout et tout  simplement parce que certains d'entre nous sont allés en vacances dans un de ces lieux, voire dans les trois et nous n'avons jamais observé ce genre de discriminations qui seraient pour le coup très graves.

Est-ce une question de revenus?

Le même Monsieur Grébert trouve que  Madame le Maire dépense déjà trop pour les différentes facilités offertes aux Putéoliens. (Nous disons Madame le Maire car rien ne peut se faire sans qu'elle l'ait demandé, mais le plus souvent exigé. L'expression "municipalité" n'étant qu'un cache sexe de son pouvoir réel et sans partage). Pourquoi celle-ci ferait moins pour les gens les plus "pauvres" de la ville? (nous disons pauvres et non défavorisés  expression de la novlangue indigne!  Il n'y a pas de honte à être pauvre. La honte existe à déguiser cette pauvreté réelle sous un vocabulaire qui ne veut rien dire à part mentir)  Après tout,  ils sont électeurs comme les autres et l'on sait l'attachement qu'elle a pour son électorat.

Comment sont "choisis" les biens heureux qui partent en vacances?

Nous ne le savons pas et en effet. Cela peut-être une vraie question. Est-ce LA question essentielle?  Il suffirait probablement de mettre en place une commission pluraliste qui regarderait à la fois les fréquences, les mois choisis, les priorités, les antécédents, les comportements, et autres à définir. Ainsi et de cette façon, cela mettrait fin à la suspicion d'un Maire épluchant les demandes et éliminant de facto l'opposant politique et les mal aimés du moment. Si cette proposition est reprise, sachez d'où elle vient. Certains on l'habitude de s'accaparer les idées et s'approprier la paternité! (suivez notre regard)

Quant à la réponse du Maire sur sa famille et précisément sur sa fille ayant séjournée avec ses enfants à la Clusaz!

 Nous avons envie de dire qu'à partir du moment sa fille habite Puteaux, elle est une citoyenne à part entière et aucunement une citoyenne à part. Cela veut dire qu'elle doit payer son séjour, qu'elle doit séjourner comme une citoyenne parmi d'autres et non comme "madame la fille du Maire " avec des égards particuliers dûs à un rang qui n'existe pas (en principe) dans notre République. 

En conséquence, ce n'est pas le fait que la fille du Maire parte en vacances à la Clusaz qui poserait un problème mais bien dans le paiement de son séjour et la qualité du traitement qui ne doit pas être différencié. 

Il se trouve que Christophe Grébert, comme à son habitude, soulève les  feuilles d'automne pour dénicher une crotte afin de dénoncer le travail du balayeur.  Cela n'a absolument aucun intérêt si ce n'est celui de porter le projecteur sur Madame Joëlle Ceccaldi-Raynaud afin de lui faire porter  le chapeau du népotisme et le foulard du favoritisme. Ainsi recouverte, il pense mieux la vaincre aux prochaines élections.

Pour notre part, le combat politique doit porter sur autre chose que les bruits du caniveau. Bien sûr que le favoritisme n'est pas sain. Certes le népotisme est affligeant. D'autant plus que les descendants sont rarement au niveau. Et plus on descend dans la filiation, plus cela s'aggrave en général! Nous l'avons vu pour certaines familles d'entrepreneurs. Mais si nous ne pouvons rien faire pour des entrepreneurs du fait de l'héritage des actions, c'est tout à fait d'un autre temps pour les familles politiques surtout quand les héritiers veulent régner sans partage. Ce qui prouve qu'ils ignorent les frontières de leurs qualités et capacités et surtout le complexe de Peter!

Que reste-t-il de ces accusations!

Un petit parfum d'un scandale qui n'ira pas plus loin que le journal le Parisien et les amis du journaliste Christophe Grébert dont on sait qu'à 73% ils ont voté pour François Hollande. La gauche inepte et incapable qui est au pouvoir partout, n'a aucune décence.

La réponse du Maire?

 Elle n'est pas plus digne! Car répondre que sa fille a payé et donner les preuves de ce paiement  serait une chose, (rien légalement ne l'oblige bien sûr)  mais mettre en avant le fait que Madame Canceloni a un Chalet et qu'elle-même ne se permettrait pas de poser  la question de savoir si elle y reçoit Monsieur Grébert et particulièrement maladroit. Pourquoi?

Tout simplement parce que l'Hôtel du Crêt du Loup appartenant à la ville n'est pas au même niveau qu'une propriété privée! L'un appartient à la ville, à la collectivité et donc à l'ensemble des Putéoliens qui paient chaque année son entretien et l'autre, appartient à une personne privée qui a parfaitement le droit d'inviter qui elle veut chez elle, y compris Christophe Grébert.

Si l'attaque était de signifier que Madame Sylvie Cancelloni a les moyens de vivre et qu'elle ne manque pas de patrimoines, nous ne pouvons que constater que cela vole plutôt bas d'autant plus, que Madame Ceccaldi-Raynaud ne vit pas avec une modeste retraite d'ouvrière ou de la reversion d'une pension et que son patrimoine est lui aussi conséquent. Les Putéoliens dans la pauvreté apprécieront. C'est l'Hôpital que se fout de la charité!

Espérons que les débats à venir seront d'un autre niveau si l'on veut que nos citoyens reprennent confiance dans la politique. Car c'est bien de politique qu'il s'agit! De gestion de la cité et non de regarder dans les poches de la copine pour savoir combien elle a de bombons! !

En clair, nous demanderons aux électeurs en 2014 d'élire des personnes ayant le sens de l'intérêt général. L'intérêt des citoyens de Puteaux, celui de la France, de la Nation.

Puteaux Bleu Marine

Un débat au ras des caniveaux, une bataille ou les Putéoliens pauvres sont négligés.

Rédigé par Puteaux Bleu Marine

Publié dans #puteaux

Repost 0
Commenter cet article