Les "manœuvres" ne sont pas là où Joëlle Ceccaldi-Raynaud de l'UMP-UDI le dit ! La preuve?

Publié le 13 Mai 2015

L'UMP-UDI est un système avant d'être un parti. Ce n'est pas la parole, les promesses politiques qui étouffent ce parti. Tout est bon pour gagner même les mensonges.
Madame l'ex Maire UMP-UDI de Puteaux a été obligée de rendre les clefs de son bureau à la Mairie et quitter sa voiture de fonction et son chauffeur. Un affront qu'elle ne digère pas nous a-t-on dit. Cela lui permettra de rencontrer les vrais putéoliens dans la rue et non ses serviles courtisans. Cela devrait aussi être l'occasion pour la Préfecture de prendre la mesure puisque c'est elle qui désormais gère la ville.
 
Madame l'ex Maire de Puteaux affirme que c'est Gérard Brazon du Front National qui est responsable. Qu'il aurait commis des "manœuvres". Elle crie à l'injustice et accuse. Elle dit qu'elle a été élue par 56% des Putéoliens alors même qu'en réalité, elle fut élue avec 35% des électeurs inscrits. C'est pas tout à fait la même chose. 
La justice tranchera puisque des plaintes pour dénonciation calomnieuse et contre X ont été déposées par notre candidat Gérard Brazon.
 
Madame l'ex Maire sait bien qu'elle n'est pas si innocente que ça. Sa volonté d'éliminer sa petite cousine Marie Sophie Moziconacci, sa guerre contre son père Charles Ceccaldi-Raynaud n'y sont pas pour rien. Une guerre familiale depuis qu'elle l'a quelque peu "aidé" à quitter sa Mairie de Puteaux qu'il gérait depuis 35 ans. 
 
C'est une vendetta qui dure depuis 10 ans. Un règlement de compte qui pollue la ville. Les acteurs en sont l'ancien Maire, sa fille, et la petite nièce du vieux Charles. Toutes les actions tournent autour de cette famille. Le Front National, le candidat Gérard Brazon ne sont que les boucs émissaires de cette vendetta familiale.
 
Que dit l'ex Maire? Le FN aurait commis des manœuvres. C'est faux et nous pouvons le prouver puisque l'individu en cause a écrit et signé deux documents attestant sa candidature. L'un se trouve encore en Préfecture, le deuxième original est aux mains de nos avocats.
 
Pourquoi s'est-il inscrit sur deux listes?
Que lui avait-on promis?
Comment peut-il avoir "oublié" qu'il était sur la liste Puteaux Bleu Marine et également sur celle de la cousine détestée de l'ex Maire ?
C'est à toutes ces questions qu'il faudra bien qu'il réponde... si ce n'est devant sa glace s'il a encore un peu d'honneur !
 
Le service électoral de Puteaux savait que ce personnage était sur deux listes. 
Ce service était sollicité chaque jour par le Maire très inquiète à l'époque, de l'avancée du nombre de colistiers sur les listes adverses. Ce service connaissait le nombre de certificat d'inscription demandés par les candidats. 

Pourquoi n'a-t-il pas signalé aux deux candidats ce fait? Gérard Brazon aurait retiré cet homme indigne de nos listes s'il avait été prévenu ! 

Ce service électoral a-t-il obéit aux ordres, ou a-t-il fait du zèle? 
 
Pourquoi ces pannes informatiques et à répétition lorsque Gérard Brazon venait récupérer les fameux certificats nécessaires à la présentation d'une liste à la Préfecture?
 
Aujourd'hui, l'ex maire ment clairement lorsqu'il accuse le FN de manœuvres. Comment la Reine-Maire peut-elle se regarder dans son miroir? Il finira par lui dire toute la vérité, car toute vérité finit par se savoir.
 
Aujourd'hui elle n'est plus le Maire de Puteaux. C'est une grande première, une chance ! Les langues peuvent se délier.
 
Aujourd'hui, les Putéoliens peuvent s'inscrire  et participer aux élections sans crainte.
 
Nous les appelons à venir nous rejoindre sur notre liste Front National-Rassemblement Bleu Marine
 
Merci de votre attention
 
Puteaux Bleu Marine
Extrait du Parisien 92 du mercredi 13 mai
 
Double de la candidature d'un individu qui "affirme" qu'il n'a jamais été candidat au FN. Indigne, triste et affligeant...

 

Rédigé par Puteaux Bleu Marine

Repost 0
Commenter cet article