Le socialisme est historiquement la matrice de toutes les dictatures - Par Gérard Brazon

Publié le 11 Décembre 2014

Les chiens ne font pas des chats. Les hyènes ne font pas des lions non plus. Le socialisme n’a jamais rien produit d’autres que des millions de morts sur toute la planète.

 Par Gérard Brazon - Conseiller Municipal

Quitte à me répéter, je rappelle que le socialisme est la matrice de toutes les dictatures les plus terrifiantes que nous avons connues durant ces dernières années.

Ce ne sont pas nos Rois, nos Empereurs, ni même nos Républiques même si elles ne furent pas exemptes de stupidités, de corruptions, de mauvaises gestions, d’hypocrisies comme sous la troisième et la quatrième. À regarder de près, nous pouvons nous apercevoir que la cinquième depuis la mort du général De Gaulle suit la même pente grâce à François Mitterrand, ancien de l’Action française, passé à la collaboration sous Vichy, décoré de la Francisque, grand ami de René Bousquet l’organisateur de la rafle du Vel-d’Hiv et qui fut le premier Président « socialiste » de la France. Avec un tel parcours il mérite que ce soit encore et encore souligné pour que les Français comprennent bien, ô combien ils sont manipulés, et désinformés.

Certes, nous avons le droit de faire les autruches, de nous mettre la tête dans le sable, et pourquoi pas, permettre aux socialistes et aux islamistes de nous rendre visite sans vaseline par la même occasion. Il paraît que ça pique un peu les yeux au début, mais qu’avec le temps… On peut constater que les Français ne pleurent plus. Y prennent-ils du plaisir ?

Le socialisme est cette idéologie qui, au nom des droits de l’homme, a fait porter à l’échafaud des milliers de victimes innocentes. Un certain Carrier a tenté à Nantes d’améliorer les scores en mettant ces salauds de « réactionnaires » dans des embarcations et les faisant se noyer en masse (près de 10 000 victimes, femmes, enfants, vieillards en moins de trois mois). Avouez que comme crimes contre l’humanité, il n’y a pas photo. Qui connait encore ce Jean Baptiste Carrier en France ? Il fut exécuté à la suite de la chute de Robespierre.

LénineStalineLe socialisme est cette idéologie qui a abouti au Bolchevisme de Lénine et à ses conséquences qu’est Staline. Les causes produisant les mêmes effets.

 

 

Mussolini1Le socialisme est cette idéologie qui a produit une variante inventée par Mussolini, ancien socialiste italien, directeur du journal l’Unité, journal socialiste italien. Le fascisme est son invention basée sur la nation.

Hitler
Grand admirateur de Mussolini, Hitler a investi un parti d’extrême gauche et créa le national-socialisme dont on connait mieux les résultats. Les causes produisant toujours les mêmes effets.

L’intelligence du socialisme est d’avancer masqué. Après-guerre, le socialisme s’affubla du titre de « résistant de la première heure » alors même que les principaux collaborateurs des nazis furent des radicaux socialistes avec le premier d’entre-eux, Laval et l’un de ses préfets René Bousquet.

Les communistes qui avaient collaboré avec les nazis jusqu’en juin 1941, se sont déclarés « résistants » en assassinant des allemands dans le dos (Colonel Fabien) dans le métro sachant que les autorités allemandes allaient faire fusiller des otages.

Il fallait provoquer une réaction d’horreur de ces français endormis qui finalement, acceptaient bien la défaite (trop?) et étaient ravis dit-on, de ce calme après la tempête de 1940 et des milliers de soldats français morts du fait d’une impréparation militaire due au Front Populaire.

Un Front Populaire qui par ailleurs vota les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain. Les causes là aussi  provoquant encore les mêmes effets.

Le socialisme est cette idéologie qui a toujours pris les Français pour des imbéciles, de la volaille, des moutons à tondre. Dans l’esprit des socialistes, l’homme est imparfait par définition et donc, doit-être modifié socialement pour devenir un citoyen parfait.

Qu’importent les moyens, les discours, les attitudes. Les méthodes vont jusqu’à la suppression des libertés fondamentales : liberté d’expression, contrôle de l’information, obligation judiciaire. L’emprisonnement est encore possible pour des faits politiques sous d’autres prétextes comme ces jeunes qui se sont retrouvés en prison pour avoir provoqué la mort en légitime défense de leur agresseur lors d’une provocation des antifas, groupuscule d'extrême gauche ayant cassé des vitrines à Lyon lors du dernier Congrès du FN..

Manipulation des médias financés par l’état, contrôle des sites internet qui déplaisent, interdiction de sites internet comme Minurne, sans explication, ni jugement.

Utilisation d'associations « droit de l’hommiste » pour asphyxier des sites comme Puteaux-Libre ou Riposte Laïque, Fdesouche et bien d'autres. Condamnations permanentes des auteurs et autres blogueurs qui ne se plient pas à la doxa socialiste de la bien pensance par tous les moyens.

Toutes ces actions sont à mettre au crédit de ce que j’appelle la« socia-lie » qui trouve sa source dans le socialisme.

Ceux qui se disent de droite UMP-UDI n’ont aucune conscience de leur implication inconsciente ou volontaire à l'UMPS, comme les électeurs et les élus de la majorité municipale et des conséquences de leurs adhésions à cette idéologie pour quelques cadeaux du Maire, quelques invitations dans des réceptions, quelques places dans des villages de vacances ou pour une place de créche, une demande d'HLM, et peut-être... le sourire de la dame qui ne paie rien de sa poche entre parenthèse, etc. Aucune conscience disais-je, de ce qu’est la mise au pas du troupeau dont ils font partie, de ces vaches à traire des euros, de ces moutons à tondre, de ces volailles à décapiter, bref, de ces contribuables à qui l’on donne du pain et des jeux pour qu'ils se taisent. De ces contribuables qui s’esbaudissent à la télé, dans les stades sur les coups au but d’individus qui gagnent plus d’un million d’euros par an, comme autrefois, ces gladiateurs dans les arènes romaines.

Rien de neuf sous les cieux de l’humanité sauf que le gladiateur meurt désormais de sa belle mort et en profite même sans honte, pour donner des leçons de morale et lancer des appels au petit peuple pour faire des dons.

Que penser de cette association France Terre d’Asile qui demande à ce que tous les « demandeurs d’asile » entrés illégalement en plus des 200 000 par an par le regroupement familial, soient reconnus comme des immigrés « normaux ».

Le socialisme désormais offre sa « protection » aux clandestins » qui toucheront l’ATA (Allocation Temporaire d’Attente -12€ par jour et par clandestins) pendant environ deux ans, bénéficieront de l’AME (Aide médicale gratuite - 800 000€ par an, comprenant les soins dentaires, pharmacie, maladie graves, etc.)  Tandis que d’autres, nos anciens par exemple, qui ont de petites retraites paieront le ticket modérateur ! Posez la question à vos pharmaciens !

Vous lecteurs qui êtes éclairés par des sites de ré information ou vos lectures,  qui savez faire la part des choses, évitez l'intox et la manipulation, vous avez aussi la lourde responsabilité de publier et de faire connaître ces sites qui refusent la doxa de la socia-lie. Cette odieuse engeance qui au nom des droits de l’homme nous tue à petit feu, assassine nos libertés et nos espoirs et souhaite nous remplacer parce que trop blancs, trop judéo-chrétiens, trop français, trop patriotes. A qui profite le crime anti nation ?

Gérard Brazon Conseiller Municipal RBM-FN de Puteaux

Le socialisme est historiquement la matrice de toutes les dictatures - Par Gérard Brazon

Rédigé par Puteaux Bleu Marine

Repost 0
Commenter cet article