Clientélisme ? 1200 employés municipaux et conseillers municipaux invités à faire la fête.

Publié le 4 Juin 2014

Nous nous faisons le relais d'une information parue sur le site des Verts. Nous ne sommes pas sectaires et il nous paraît tout à fait naturelle, en tant que démocrate, de relayer cette information puisque nous sommes nous aussi dans l'opposition même si notre élu se sent un peu coincé dans une sorte de "Front Républicain" complétement dépassé et totalement contreproductif. Voir le résultat des européennes qui a classé notre parti à la deuxième place et qui a vu son score doublé par rapport aux municipales.

Puteaux bleu Marine

******** 

Les Verts

   C’est sur le site d’achats publics de la ville de Puteaux que l’on trouve l’information. La mairie de Puteaux ayant loué le Musée des Arts Forains à Paris (un lieu démesuré et très couteux) pour la soirée du personnel communal de la Ville de Puteaux le 24 juin prochain, elle cherche maintenant un prestataire pour fournir l’animation et les cadeaux qui vont, constamment, avec. Hôtesses, boissons, repas, animations, cadeaux personnalisés…rien ne sera laissé au hasard pour plaire aux très nombreux employés communaux (budget salarial des employés communaux en hausse cette année) en cette fin d’année scolaire et quelques semaines après la fin des élections municipales.

(Voir ICI)

Il est vrai que les employés municipaux ont fait du bon boulot – forcé ou volontaire – en tractant, contactant et convainquant de nombreux citoyens de Puteaux à voter pour la Maire sortante le 23 mars dernier.

(Dommage que le service informatique tardait pour mettre fin aux divers pannes lorsque Gérard Brazon se trouvait en Mairie pour prendre ces attestations.  Merci aux personnel qui venait s'assurer sur place de l'existence des colistiers de la Puteaux Bleu Marine et les conseiller gentiment...  Il lui a fallu occuper les locaux avec des colistiers pour obtenir gain de cause.

Certains on fait du zèle S’appuyant, de préférence sur les citoyens bénéficiant de logements sociaux et sur des citoyens à qui on a fait croire que leurs emplois de mairie étaient conditionnés à un vote, certains de ces employés de mairie ont souvent fait plus que les élus qui se sont retrouvés sur la liste de M Ceccaldi-Raynaud, par hasard ou intérêt.

(L'une des colitières de celle-ci s'est retrouvée 43iém - elle ne sera jamais présente au Conseil- alors qu'elle était sur la liste de Puteaux-Bleu Marine. Un bon conseil sans doute...) 

Quand on sait que ces 34 élus de la majorité ne diront pas un mot pendant six ans de Conseils et ne sont pas capables d’avoir une seule idée pour les putéoliens (hormis celle de M Franck Cavaye, 9e adjoint délégué aux Seniors et aux Anciens Combattants qui a demandé une caméra fixe sur l’opposition pendant les Conseils ! M Cavaye est d’ailleurs un habitué des insultes et des agressions contre l’opposition : http://www.monputeaux.com/2009/01/insultes-et-menaces-physiques-au-conseil-municipal-de-puteaux.html), on se dit que ces employés de mairie sont non seulement les vrais artisans de la victoire de Mm Ceccaldi-Raynaud.

 (qui peut croire qu’ici, il s’agit de la victoire d’une UMP complétement délitée et mise au banc de la justice ?) et, en ce sens, nous comprenons qu’ils en soient remerciés.

Mais, à l’heure où toutes les villes de France cherchent à faire des économies, à l’heure où Paris annonce 25 millions d’euros d’économies en taillant dans ses effectifs et où certaines villes vont jusqu’à renoncer à leur feu d’artifice du 14 juillet (c’est dire la situation), Puteaux continue la gabegie en embauchant à tour de bras (qui peut encore croire qu’il s’agit là d’un geste pour contrer le chômage des jeunes ou des Séniors ?) là où il n’y en a plus besoin et en dépensant à tout va pour palier un manque cruel de ligne politique.

 Plus de 1200 personnes vont festoyer, boire et manger et repartir avec un beau cadeau le 24 juin prochain, le tout payé par vos impôts (qui ont augmenté malgré les promesses de campagne de Mm Ceccaldi Raynaud).

(En débat notre élu Gérard Brazon a fait la proposition de descendre les impôts en prenant à la charge de la ville, l'augmentation du plafond. A Hénin-Beaumont cela a pu se faire. Pourquoi à Puteaux, ce serait impossible.)

Il serait temps de dire à cette majorité prise la main dans le sac cette semaine, que nous, citoyens de plus en plus à la limite du précaire ne voulons plus de ces dépenses inconsidérées et honteuses à la vue de ces centaines de familles qui n’ont plus de quoi vivre décemment. (Nous partageons ce point de vue)

Clientélisme ? 1200 employés municipaux et conseillers municipaux invités à faire la fête.

Rédigé par Puteaux Bleu Marine

Repost 0
Commenter cet article