La Liberté d'expression à la mode du Maire de Puteaux Madame Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

Publié le 29 Avril 2014

J'apprends le 29 du mois d'Avril que madame le Maire a envoyé une note pour expliquer comment et surtout  avec quoi l'opposition va pouvoir s'exprimer sur le Puteaux-Info de la ville.

Mes collègues de l'opposition ont bien de la chance. Il semble que Madame le Maire souhaite ignorer la présence du RBM-FN dans son Conseil Municipal.

C'est regrettable.

Alors donc, nous avons 953 signes autorisés dans ce journal. Autrement dit, il faudra probablement fournir des loupes aux lecteurs.

Affligeant.

Oui c'est affligeant, car toutes les oppositions ont leurs sites et peuvent s'exprimer ailleurs que dans le journal.

Affligeant parce que cette attitude démontre le peu de soucis qu'à la majorité pour laisser s'exprimer son opposition.

Affligeant parce qu'elle démontre finalement qu'elle craint la puissance du verbe et affirme clairement qu'elle n'est pas sûre d'elle-même. Il est vrai que cette majorité fut élue par seulement 35% des électeurs inscrits et qu'il y a bien plus d'abstentionnistes que d'électeurs de l'UMP-UDI. Cela devrait rendre modeste...

Affligeant parce que c'est un combat d'arrière-garde et qu'avec internet, l'information se propage. Ainsi également que par le bouche à oreille. 

Quel est le gain de cette censure de facto ? Quasi nul. Il ne sert qu'à faire plaisir à Madame le Maire qui trouve encore un peu de plaisir solitaire à regarder chaque mois, à moins qu'elle soit accompagnée de quelques courtisans, une page où s'exerce sa domination, ne réalisant pas au fond, qu'elle démontre à tous, le mépris qu'elle a pour son opposition et se dévalorise elle-même de facto. 

Ainsi donc, vous verrez une demi-page indigeste consacrée à la gloire de la famille régnante et une demi-page pour les 4 oppositions. Le ridicule sera frappant, mais je ne suis pas sûr que ce soit l'opposition qui sera la plus ridicule. Les Putéoliens ne sont pas idiots, ils feront bonnes figures devant les autorités mais se précipiteront sur les différents blogs pour connaître l'état et les opinions de l'opposition. Quant à ceux qui n'ont pas internet, d'autres se feront un plaisir de les informer.

Elle peut même réduire l'espace à la taille d'un timbre, rien n'y fera. Le jugement ne sera pas celui qu’elle escompte.

Pour se grandir et obtenir le respect, il faudrait que cette majorité soit moins imbue d'elle-même, plus modeste dans la geste, moins parvenue dans l’attitude et démontrer une certaine culture chevaleresque où la grandeur n'est pas l'écrasement de l'autre. Mais pour cela, il faudrait justement avoir un minimum de culture, si ce n’est historique. L’attitude hautaine et le mépris de l’opposition prouve le contraire.

Gérard Brazon

 

La Liberté d'expression à la mode du Maire de Puteaux Madame Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

Rédigé par Puteaux Bleu Marine

Repost 0
Commenter cet article