Puteaux Bleu Marine dérange ? Nous comptons sur vous chers électeurs...

Publié le 15 Mars 2014

Henry, président de Reconquête, nous a fait l'honneur de venir nous voir sur le marché de Puteaux. Il en a fait une vidéo.

Il a pu constater le nombre impressionnant de distributeurs de tracts. 

Stéphane Vazia candidat des socialistes offre le café. Il faut dire qu'il a beaucoup à se faire pardonner du fait de la politique de ses amis au gouvernement. 

Sylvie Cancelloni virevolte en bleu autour de ses colistiers présents, tout sourire et visiblement ravie d'être là. 

Christophe Grébert, à l'inverse de ses colistiers, reste peu aimable. Sans doute,a-t-il les lèvres gercées... allez savoir !  A moins que ce ne soit la présence de Gérard Brazon de Puteaux Bleu Marine qui le contrarie.

Il est vrai que Puteaux Bleu Marine dans la course aux municipales peut nuire gravement à la santé de sa campagne électorale et à ses projets. L'enfumage fait tousser également. D’ailleurs, nous invitons tous ceux qui ne sont pas convaincus par le personnage de voter Puteaux Bleu Marine.

Partout dans Puteaux, il se dit un grand secret.

Il y aurait, paraît-il, un projet de fusion, au second tour, de l'ensemble des listes en présence pour battre Ceccaldi-Raynaud. La belle affaire, n'est-ce pas ?

Ainsi donc, ce serait "tout sauf Ceccaldi-Raynaud".

Ainsi donc, les socialistes, le MoDem et une "divers droite" s'uniraient pour un ultime combat dont le seul but est de battre l'UMP-UDI et autres droites molles à la solde de la famille régnante. Mais quel équipage tout de même... 

Puteaux Bleu Marine dérange ce plan de bataille.

Puteaux Bleu Marine ne fusionnera pas avec cet étrange et hétéroclite équipage. Il est vrai que Christophe Grébert, ancien socialiste, ne ferait qu’un retour aux sources.

Puteaux Bleu Marine ne fusionnera pas non plus avec l’UMP-UDI, qui soutient la maison ceccaldiste régnante. Celle-là même qui a cherché de la pire manière à empêcher la liste du Front National d’être présente aux élections.

Nous considérons que le minimum est le respect des citoyens et leur droit à voter autre chose que pour les éternels UMP et PS que Marine Le Pen appelle, à juste raison, l’UMPS.

Nous donnons un bon point à Stéphane Vazia et à Sylvie Cancelloni, qui sont avec nous très aimables dans cette compétition. Il est vrai que nul n'est obligé d'être désagréable. 

Par contre, c’est un zéro pointé pour les adeptes de l'UMP-UDI ceccaldiste, très envahissants et fort peu sympathiques dans l'ensemble avec les militants de Puteaux Bleu Marine. Il est vrai qu'ils sont la plupart du temps en service commandé. Tous "UMP" certes, mais surtout salariés de la Mairie ou de l'OPHLM ou en lien de famille. Ceci expliquant cela. Ils ont la conviction du lien de subordination. Un lien qui s'observe lorsque paraît la "souveraine" des lieux. Les courtisans s'agglutinent et font des ronds de jambes. 

Tous sentent bien au fond, que nous pouvons créer la surprise au soir du premier tour. Nous comptons sur vous pour que cette surprise explose aux yeux de tous les Putéoliens comme un feu d’artifices.

L'UMP-UDI voit d'un mauvais œil notre présence car nos voix seront celles de patriotes qui pourront enfin dire à cette triste et lamentable droite ce qu'ils pensent de ceux qui les ont vendus à l'Europe, aux immigrationistes, aux banques et autres financiers.

Ils pourront leur rappeler cette certaine idée de la France, de ses origines, de son histoire et l'idée de l'indépendance et de la souveraineté chers au  général de Gaulle. 

L'UMP et l'UDI, comme l'héritière des Ceccaldi-Raynaud, n'ont de gaulliste que le discours... La souveraineté et l'indépendance de la France ne comptent pas pour ces gens-là.

Vive la France, vivre la liberté, vive la démocratie !

Rédigé par Puteaux Bleu Marine

Repost 0
Commenter cet article